bandeau bandeau
Retour

Page : 1 / 4
Article
Le dispositif Leonetti-Claeys : sédation palliative ou terminale ? - SAINTON Jérôme - MEDECINE PALLIATIVE VOL.18 n°1 - 02/2019 - p.41
Type Article
Titre Le dispositif Leonetti-Claeys : sédation palliative ou terminale ?
Auteurs SAINTON Jérôme
Contenu dans MEDECINE PALLIATIVE VOL.18 n°1
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.41
Résumé Nous avons cherché à savoir si le dispositif Leonetti-Claeys relatif à la sédation (DLC) relève d’une sédation palliative ou terminale, et comment se sont positionnées les dernières recommandations professionnelles à cet égard. Il s’avère que le DLC ne cherche pas à diminuer, de façon ajustée et proportionnée, la perception de symptômes réfractaires, dans le respect des enjeux relationnels de la fin de vie — ce qui correspondrait à la sédation palliative. Il consiste davantage à maîtriser les modalités du mourir par l’application standardisée d’une procédure de déconnexion psychique et relationnelle, et constitue dès lors un type de sédation terminale. Derrière ce changement de paradigme, on peut craindre une double réduction : celle de la dignité à la maîtrise des conditions du mourir, et celle de la relation de soins à un « droit à ». À l’inverse, les recommandations publiées par la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (SFAP) et la Haute Autorité de santé (HAS) se sont efforcées de replacer le DLC dans une visée palliative. Fait nouveau, elles distinguent maintenant entre sédation proportionnée et sédation disproportionnée. Mais la question est posée de savoir si le registre même des efforts déployés, hautement protocolisés, ne risque pas pourtant de renforcer la logique technicienne du DLC. Par ailleurs, le tableau comparatif de la HAS entre le DLC et l’euthanasie est erroné. Au final, le DLC induit une prise en charge plus intensive que palliative. Tel est le paradoxe d’une réponse technicienne aux enjeux relationnels de la souffrance en fin de vie.
Fermer Fermer
Article
Sédation palliative et sédation terminale - SAINTON Jérôme - MEDECINE PALLIATIVE VOL.18 n°1 - 02/2019 - p.33
Type Article
Titre Sédation palliative et sédation terminale
Auteurs SAINTON Jérôme
Contenu dans MEDECINE PALLIATIVE VOL.18 n°1
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.33
Résumé Les situations de fin de vie où une sédation pharmacologique est envisageable sont d’abord le lieu d’enjeux relationnels importants entre le patient, l’entourage et les soignants. Le respect de ces enjeux détermine la pratique. Deux formes de sédation sont ainsi distinguées. La sédation palliative s’inscrit dans l’anthropologie relationnelle des soins palliatifs. Elle vise le soulagement des symptômes et s’insère dans une dynamique qu’elle cherche à soutenir et non à évincer. Pour ce faire, elle respecte les principes éthiques de la médecine, à commencer par le principe de proportionnalité des soins à la maladie et aux symptômes. Dans cette perspective, la sédation constitue un outil thérapeutique précieux au service d’une prise en charge palliative globale et socialisée, et la relation soignante s’inscrit toujours dans le cadre de l’alliance thérapeutique. À l’inverse, la sédation terminale s’inscrit dans la perspective technicienne et le cadre conceptuel de l’euthanasie. Elle vise une suspension de la conscience et précipite une rupture relationnelle, voire le décès. La sédation devient alors une simple procédure de déconnexion, une anticipation de la mort. La proportionnalité des soins n’est plus respectée. Une volonté de maîtrise et d’efficacité absolue sous-tend la pratique, ceci au prix de l’isolement et de la réification des personnes — depuis la dépersonnalisation du patient jusqu’à l’instrumentalisation des soignants. Sédation palliative et sédation terminale sont ainsi deux formes, deux modèles, qui guident la pratique dans des directions différentes. Il nous appartient d’essayer de toujours incarner la première le mieux possible.
Fermer Fermer
Article
Évolution sur 30 ans des pratiques en fin de vie en réanimation néonatale en France vue par un palliatologue - FOURNIER Bérengère - MEDECINE PALLIATIVE VOL.18 n°1 - 02/2019 - p.26
Type Article
Titre Évolution sur 30 ans des pratiques en fin de vie en réanimation néonatale en France vue par un palliatologue
Auteurs FOURNIER Bérengère
Contenu dans MEDECINE PALLIATIVE VOL.18 n°1
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.26
Résumé En évoluant depuis les années 1980, la réanimation néonatale moderne a réduit de façon importante la morbi-mortalité des nouveau-nés prématurés. Cela a fait naître un ensemble de situations questionnantes en sauvant des vies au prix de séquelles parfois lourdes. Les pratiques des néonatologistes ont évolué allant de « l’arrêt de vie » à l’accompagnement du patient et de sa famille dans le cadre des soins palliatifs. Cette évolution a été ponctuée de plusieurs avis du Comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE ; avis nos 63, 65 et 121) parlant d’abord « d’exception d’euthanasie » puis de grave transgression. Les études Épipage 1 et 2 ont influencé le CCNE en montrant par un suivi longitudinal une nette amélioration de la morbi-mortalité tous termes confondus sur les dernières décennies. Dans le même temps, les lois de 2002 et de 2005 relatives aux droits des malades et à la fin de vie étaient votées. Il persiste des situations difficiles, surtout dans les cas d’arrêt de nutrition et d’hydratation artificielles, le corps de l’enfant mourant de dénutrition semblant une vision insoutenable. Certains auteurs légitiment une « sédation terminale » systématique, concomitante de l’arrêt de la nutrition et de l’hydratation pour « limiter les souffrances ». D’autres parlent de « réparer une erreur de réanimation » pour les enfants vivants grâce à la réanimation. Ils pensent pouvoir « défaire » les choses et différencient ainsi une vie « naturelle » d’une vie « artificielle ». Cela légitime la conduite d’une étude pour comprendre sur quels arguments sont prises les décisions de fin de vie en réanimation néonatale.
Fermer Fermer
Article
Anxiété et satisfaction des patients bénéficiant de la pose de chambre implantable pour une chimiothérapie anticancéreuse - FOURNIER Bérengère - MEDECINE PALLIATIVE VOL.18 n°1 - 02/2019 - p.21
Type Article
Titre Anxiété et satisfaction des patients bénéficiant de la pose de chambre implantable pour une chimiothérapie anticancéreuse
Auteurs FOURNIER Bérengère
Contenu dans MEDECINE PALLIATIVE VOL.18 n°1
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.21
Résumé Du fait de la toxicité veineuse périphérique des produits utilisés, la pose d’une chambre implantable s’intègre dans la prise en charge globale d’un patient devant bénéficier d’une chimiothérapie anticancéreuse curative ou palliative. Si ce geste peut apparaître anodin car réalisé quotidiennement, il reste souvent un élément marquant dans l’histoire du patient du fait de son retentissement tant physique que psychologique. Le but de cette étude était d’évaluer le niveau d’anxiété préopératoire et la satisfaction des patients ayant bénéficié de cette intervention.
Fermer Fermer
Article
Musicothérapie et soins palliatifs : le recueil des maux - TROMEUR Emilie - MEDECINE PALLIATIVE VOL.18 n°1 - 02/2019 - p.16
Type Article
Titre Musicothérapie et soins palliatifs : le recueil des maux
Auteurs TROMEUR Emilie
Contenu dans MEDECINE PALLIATIVE VOL.18 n°1
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.16
Résumé Les mots « soins palliatifs » génèrent de nombreuses émotions pour le patient à qui le diagnostic est posé. Quand il n’y a plus rien à faire, tout reste à construire… Tout reste à « écrire », à « dire », à « vivre ». L’accompagnement en soins palliatifs prend sens lorsqu’il s’inscrit dans une dynamique pluridisciplinaire. La musicothérapie vient donc prendre place dans ce travail d’équipe. Après avoir rencontré le patient lors d’un bilan psychomusical, le musicothérapeute pourra donc proposer un accompagnement personnalisé et adapté aux besoins et aux possibilités de celui-ci. Dans cet article, nous avons fait le choix de vous présenter deux techniques de musicothérapie réceptive, que nous développons dans nos pratiques cliniques en pédiatrie et en gériatrie.
Fermer Fermer
Article
Représentations et attentes de proches confrontés à la prise en charge en unité de soins palliatifs : étude pilote - LACROIX Sarah - MEDECINE PALLIATIVE VOL.18 n°1 - 02/2019 - p.1
Type Article
Titre Représentations et attentes de proches confrontés à la prise en charge en unité de soins palliatifs : étude pilote
Auteurs LACROIX Sarah
Contenu dans MEDECINE PALLIATIVE VOL.18 n°1
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.1
Résumé L’implication des proches dans les soins palliatifs est considérée comme un élément essentiel de la qualité de la prise en charge du patient. Leur intégration est tributaire de leurs attentes vis à vis de l’unité de soins palliatifs et de leurs représentations des soins palliatifs. Dans un contexte où la population se dit peu informée, cette étude pilote visait à interroger la dynamique des attentes et des représentations des proches en unité de soins palliatifs dans le but d’améliorer la qualité de vie des patients et de leur famille.
Fermer Fermer
Article
Temps maîtrisé, communication optimisée - LAUNAY Laurent - SOINS CADRES n°109 - 02/2019 - p.60
Type Article
Titre Temps maîtrisé, communication optimisée
Auteurs LAUNAY Laurent
Contenu dans SOINS CADRES n°109
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.60
Résumé Cadres et soignants, tous semblent courir après le temps. Pour la mise en place de projets, les soignants réclament davantage de rencontres et de réunions avec leur cadre. Ce dernier s’est vu octroyé la gestion de plusieurs services et, avec eux, la mise en place de multiples projets. Quels moyens de communication le cadre peut-il mettre en œuvre pour optimiser ce temps si précieux lors d’une conduite de projet ?
Fermer Fermer
Article
Les œuvres d’art comme supports d’apprentissage en Ifsi - COZIAN Anne-Laure - SOINS CADRES n°109 - 02/2019 - p.57
Type Article
Titre Les œuvres d’art comme supports d’apprentissage en Ifsi
Auteurs COZIAN Anne-Laure
Contenu dans SOINS CADRES n°109
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.57
Résumé La visite d’une exposition artistique intégrée à la formation d’étudiants en soins infirmiers de deuxième année a permis d’expérimenter une forme d’apprentissage innovante. L’objectif était d’identifier des similitudes dans la façon d’analyser une production artistique et la situation clinique d’un patient.
Fermer Fermer
Article
Le profil de risques, outil de management de la qualité - COLMONT David - SOINS CADRES n°109 - 02/2019 - p.51
Type Article
Titre Le profil de risques, outil de management de la qualité
Auteurs COLMONT David
Contenu dans SOINS CADRES n°109
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.51
Résumé Mobiliser les équipes soignantes autour de l’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins est une préoccupation constante des cadres de santé. Le profil de risques participe à cette démarche.
Fermer Fermer
Article
Directeur des soins et projet territorial de santé mentale - MANGEONJEAN Francis - SOINS CADRES n°109 - 02/2019 - p.48
Type Article
Titre Directeur des soins et projet territorial de santé mentale
Auteurs MANGEONJEAN Francis
Contenu dans SOINS CADRES n°109
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.48
Résumé Dans son article 69, la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 et son décret d’application du 27 juillet 2017 posent les bases d’une politique de santé mentale territorialisée et centrée sur l’accès de tous à des parcours de santé et de vie de qualité et sans rupture. Cette politique prend la forme d’un projet territorial de santé mentale. Explication.
Fermer Fermer
Article
L'éthique managériale - BARREAU Pascal - SOINS CADRES n°109 - 02/2019 - p.13
Type Article
Titre L'éthique managériale
Auteurs BARREAU Pascal
Contenu dans SOINS CADRES n°109
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.13
Résumé DOSSIER La nouvelle responsabilité sociale des hôpitaux Pour une éthique managériale polyphonique Le management dans sa dynamique comme action, conséquence et cause L’éthique managériale peut-elle s’enseigner ? Éthique et management, de la conciliation à une possible réconciliation Soignant et manager, l’éthique au cœur du métier La coopération, un outil managérial et éthique L’éthique managériale au service de l’infirmière faisant fonction de cadre de proximité DRH, conjuguer éthique et management Éthique, management et directeur des soins
Fermer Fermer
Article
Motivation aux autosoins : quels patients douloureux chroniques pour quel(s) soin(s) ? - HENRY Franck - DOULEURS VOL.20 n°1 - 02/2019 - p.28
Type Article
Titre Motivation aux autosoins : quels patients douloureux chroniques pour quel(s) soin(s) ?
Auteurs HENRY Franck
Contenu dans DOULEURS VOL.20 n°1
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.28
Fermer Fermer
Article
Antalgie et éthique. Réflexion à partir d’un cas clinique : peut-on accepter le refus d’antalgie d’un patient ? Le respect de la volonté a-t-il ses limites ? - BRISSON Valérie (DE) - DOULEURS VOL.20 n°1 - 02/2019 - p.12
Type Article
Titre Antalgie et éthique. Réflexion à partir d’un cas clinique : peut-on accepter le refus d’antalgie d’un patient ? Le respect de la volonté a-t-il ses limites ?
Auteurs BRISSON Valérie (DE)
Contenu dans DOULEURS VOL.20 n°1
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.12
Résumé Certaines situations cliniques nous confrontent à des dilemmes éthiques, en particulier lorsque le respect de la volonté du patient conduit le soignant à devoir prendre des décisions difficiles allant parfois à l’encontre de ses propres valeurs. Parmi ces situations, le refus de soins est souvent source de questionnements éthiques pour les équipes, notamment lorsque le patient refuse une antalgie. Peut-on alors aller contre sa volonté pour le soulager malgré lui ? Doit-on au contraire respecter son souhait de ne pas être soulagé ? À partir d’un cas clinique, nous aborderons la question du refus de soins, et plus précisément celle du refus d’antalgie. Nous appuierons notre réflexion, à l’aide d’éclairages législatifs, sociologiques et philosophiques, sur les limites du concept d’autonomie et sur la complexité du phénomène douloureux pour l’être humain. L’ensemble de cette démarche réflexive, à partir de cette histoire clinique, nous invite à chercher à comprendre le sens de ce refus, pour le patient et pour les soignants, et nous conduit à proposer une éthique de la rencontre pour répondre au mieux à ces difficiles cas où le patient refuse d’être soulagé.
Fermer Fermer
Article
Traitements topiques et douleur neuropathique localisée - PICKERING Gisèle - DOULEURS VOL.20 n°1 - 02/2019 - p.4
Type Article
Titre Traitements topiques et douleur neuropathique localisée
Auteurs PICKERING Gisèle
Contenu dans DOULEURS VOL.20 n°1
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.4
Résumé Le caractère localisé de la douleur neuropathique est l’un des éléments d’évaluation permettant d’orienter le choix du traitement de première intention. Les recommandations internationales préconisent l’utilisation de traitements locaux, comme les emplâtres de lidocaïne 5 % ou de capsaïcine 8 %, pour le traitement de la douleur neuropathique localisée en première intention. Bien qu’il existe un besoin de développer davantage d’essais contrôlés randomisés pour ces deux topiques, les travaux publiés démontrent un très bon rapport bénéfice/risque, une bonne sécurité d’emploi et une efficacité à long terme. Les avantages majeurs de ces deux traitements sont leur niveau d’efficacité et le faible risque d’effets indésirables tels que confusion, somnolence, vertiges et constipation souvent associés aux traitements systémiques de la douleur neuropathique. Ils peuvent également être utilisés en association avec d’autres traitements et analgésiques sans interactions médicamenteuses majeures.
Fermer Fermer
Article
Le dossier médical partagé : c'est parti ! - MARTIN Laure - L'INFIRMIERE MAGAZINE n°401 - 02/2019 - p.60
Type Article
Titre Le dossier médical partagé : c'est parti !
Auteurs MARTIN Laure
Contenu dans L'INFIRMIERE MAGAZINE n°401
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.60
Résumé La Caisse nationale d’Assurance maladie et le ministère de la Santé ont officialisé la généralisation du dossier médical partagé (DMP) le 6 novembre dernier. Comment fonctionne ce nouvel outil ?
Fermer Fermer
Article
Infirmières Asalée : Pionnières vers l’autonomie - COQ-CHODORGE Caroline - L'INFIRMIERE MAGAZINE n°401 - 02/2019 - p.56
Type Article
Titre Infirmières Asalée : Pionnières vers l’autonomie
Auteurs COQ-CHODORGE Caroline
Contenu dans L'INFIRMIERE MAGAZINE n°401
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.56
Résumé Asalée (pour Action de santé libérale en équipe) attire de plus en plus de candidates. Un dispositif dans l’air du temps, qui place le patient au cœur du soin pour qu’il développe ses compétences.
Fermer Fermer
Article
Le toucher-détente peut-il améliorer la prise en charge de l’enfant, âgé de 7 à 17 ans, lors de soins douloureux ? - BERGERON Agnès - L'INFIRMIERE MAGAZINE n°401 - 02/2019 - p.53
Type Article
Titre Le toucher-détente peut-il améliorer la prise en charge de l’enfant, âgé de 7 à 17 ans, lors de soins douloureux ?
Auteurs BERGERON Agnès
Contenu dans L'INFIRMIERE MAGAZINE n°401
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.53
Résumé Le troisième plan gouvernemental(1) 2006-2010 de lutte contre la douleur interpelle le rôle propre des soignants. En effet, concernant les méthodes non pharmacologiques, il est précisé : « Le traitement médicamenteux ne constitue pas la seule réponse à la demande des patients douloureux. Les techniques non médicamenteuses de prise en charge de la douleur existent. Les professionnels et usagers les reconnaissent comme efficaces
Fermer Fermer
Article
Le pied diabétique - PENNABLE Thierry - L'INFIRMIERE MAGAZINE n°401 - 02/2019 - p.35
Type Article
Titre Le pied diabétique
Auteurs PENNABLE Thierry
Contenu dans L'INFIRMIERE MAGAZINE n°401
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.35
Résumé Les plaies du pied d’un patient diabétique sont une des complications les plus graves de la maladie par les conséquences qu’elles peuvent avoir. Le pied diabétique est à l’origine d’une dégradation importante de la qualité de vie du patient, d’un risque de récidive et d’amputation, voire d’un risque de décès. C’est aussi un problème de santé publique puisque 15 à 25 % des personnes diabétiques présentent un ulcère du pied au cours de leur vie.
Fermer Fermer
Article
Patients handicapés : l'urgence de soins adaptés - COQ-CHODORGE Caroline ; DASIC Julia - L'INFIRMIERE MAGAZINE n°401 - 02/2019 - p.22
Type Article
Titre Patients handicapés : l'urgence de soins adaptés
Auteurs COQ-CHODORGE Caroline ; DASIC Julia
Contenu dans L'INFIRMIERE MAGAZINE n°401
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.22
Résumé Les retards d’accès aux soins des personnes handicapées sont criants, leur état de santé s’en trouve dégradé. Les établissements doivent prendre le temps, s’adapter, mieux communiquer avec les aidants et les équipes médico-sociales.
Fermer Fermer
Article
L'état en fait-il assez contre l'alcool ? - RENAUD Adrien - L'INFIRMIERE MAGAZINE n°401 - 02/2019 - p.20
Type Article
Titre L'état en fait-il assez contre l'alcool ?
Auteurs RENAUD Adrien
Contenu dans L'INFIRMIERE MAGAZINE n°401
Date de parution 02/2019
Numéro de page(s) p.20
Résumé La mission interministérielle de lutte contre les drogues et conduites addictives (Mildeca) a présenté mi-janvier son plan contre les addictions. Une feuille de route qui manquerait, selon certains, de vigueur en ce qui concerne l’alcool.
Fermer Fermer